Logo du site

Article publié le 2 août 2017.

Vous reprendrez bien un peu de Grèce pillée ?

Le pillage de la Grèce, c’est en effet bien de cela dont il est question dans un article du numéro double de « Télérama » de ce début aout.

L’auteur, Vincent Remy y évoque la main mise des entreprises allemandes sur les biens publics de la République Héllenique, citant en exemple la société allemande Fraport, entreprise spécialisée dans la gestion aéroportuaire, qui a obtenu la concession (pour 40 ans) de 14 aéroports grecs.
Exonérée de taxes foncières et locales, elle peut redistribuer les licences d’exploitation aux partenaires de son choix. Et, si restructurations et donc licenciements sont à la clé, c’est l’Etat grec qui indemnise les employés licenciés.

Le beurre, et l’argent du beurre, sur le dos des peuples, c’est possible !


L’Allemagne, si intransigeante sur la dette grecque, (comme d’ailleurs d’autres états européens), après avoir copieusement insulté le peuple grec, (voleur et essentiellement composé de fainéants magouilleurs), pille maintenant ses ressources, dépouille le pays de ses richesses, pour le plus grand bonheur de ses entreprises privées.

Pendant ce temps, mesdames et messieurs du FMI, de l’OMC, de la BCE et autres instances hautement "auto-recommandées", un pays, un peuple se meurt, mais......
Quand on vous dit qu’il existe des pays vertueux !!!

Lire également article sur le site du comité pour l’annulation de la dette illégitime :
http://www.cadtm.org/Biens-communs-Le-pillage-grec

Retour en haut