• Accueil
  • Actu
  • 1er mai : tous ensemble ! Contre la (...)

1er mai : tous ensemble ! Contre la finances prédatrice et l’austérité, pour le progrès social et l’emploi

L’Europe s’enfonce dans la récession. Le chômage explose (12 % de la population active dans la zone euro), frappant tout particulièrement les jeunes dont il condamne l’avenir. La pauvreté se développe, l’état sanitaire de la population se dégrade, l’accès aux soins devenant de plus en plus difficile pour certains...

Ce constat vaut aussi pour la France. Appliquant des règles européennes économiquement absurdes, socialement injustes et politiquement dangereuses – mais
que le Président de la République et le Parlement ont entérinées – le gouvernement poursuit une politique d’austérité qui réduit les dépenses publiques et donc les services publics, bloque les investissements publics, ampute les budgets sociaux et la protection sociale... avec pour conséquences des destructions massives d’emplois et la baisse du pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

Parallèlement, comme partout en Europe, il cède aux exigences du patronat et se lance dans une compétition suicidaire sur la baisse du coût du travail : Pacte de compétitivité (un cadeau de 20 milliards aux entreprises financé par une diminution des dépenses publiques et une hausse de la TVA), loi dite de « sécurisation » de l’emploi qui vise en fait à faciliter les licenciements...

Et pendant ce temps, les richesses créées par les travailleurs s’évaporent dans les paradis fi scaux, les lobbies financiers bloquant toute velléité de réforme ou de taxation de leurs activités comme le montre la loi bancaire en voie d’adoption par le Parlement.

Il est temps de dire STOP et d’opposer la solidarité des travailleurs à la cupidité des patrons et des financiers.

À Bercy et dans le secteur financier semi-public, nous sommes d’autant plus concernés que nos missions sont au coeur de la crise et des solutions pour en sortir : réforme fiscale, lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, contrôle économique et protection des consommateurs, contrôle des banques, financement de l’économie...

Or nous constatons que les politiques menées par les gouvernements successifs et les réformes imposées au nom de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) ou de la MAP (Modernisation de l’action publique) ne cessent d’amputer nos moyens et ne nous permettent plus de remplir nos missions au service de l’intérêt général.

La fédération des Finances CGT appelle donc les personnels des ministères de Bercy et
financiers semi-publics à se mobiliser et à participer massivement aux manifestations du 1er Mai.

Documents à télécharger

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr