Logo du site

Article publié le 24 mai 2016.

Finances publiques de Perpignan : 8e jour de grève...

Les Pyrénées Orientales durcissent le mouvement !

Depuis le 9 mai, le moyen choisi par les agents pour se faire entendre et faire aboutir leurs revendications a été le blocage de la campagne d’impôt sur le revenu, d’ailleurs parfaitement réalisée. Mais depuis jeudi 19 mai, les agents des Pyrénées-Orientales ont décidé, en assemblée générale, de bloquer l’accès des services aux notaires en réponse aux menaces de sanctions exercée par la Direction générale à l’encontre des secrétaires départementaux des organisations syndicales en lutte (CGT, Solidaires et FO). Seuls ceux-ci pouvaient, jusqu’à présent, et ce pour des questions de responsabilité juridique accéder au service de publicité foncière. Depuis jeudi, du fait de cette (seule !) réaction de la Direction générale, ce n’est plus possible.

Toujours jeudi 19 mai, une délégation est allée renforcer la manifestation interprofessionnelle contre la loi travail. Une autre est allée porter un message de solidarité aux les postiers de Rivesaltes.

Paroles de collègues en lutte :

« Pendant ce temps, les grévistes du Centre des impôts fonciers, des Services de la publicité foncière,... renforcés par 7 collègues de la trésorerie HLM qui se sont portés grévistes pour une 3e journée (bravo à eux, la Trésorerie HLM est fermée aujourd’hui !!!) ont organisé dans une ambiance très "Front Populaire" le repas du midi !

Le journal "le Parisien" est venu faire un reportage l’après-midi.

Nous sommes à fond, on ne lâche rien et les départements qui se lancent dans l’action nous font chaud au coeur ! »

Retour en haut