Logo du site

Article publié le 11 décembre 2017.

Finances Publiques : privatisation......vite, et en silence !!!

Trop forts les dirigeants de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) :

les premières préconisations/conclusions/recommandations des experts de CAP 2022 ne sont pas encore connues que déjà ils anticipent et, surfant sur le vote de l’assemblée nationale décidant de la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu au 1er janvier 2019, ils décident d’externaliser une partie du renseignement téléphonique censé aider les contribuables inquiets ou déboussolés par cette réforme contestée, qui, rappelons le n’est elle même qu’une privatisation du recouvrement de l’ impôt.

Un appel d’offre a été lancé dans ce sens, concernant le « marché relatif à l’assistance téléphonique des usagers particuliers dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la source (PAS ) ».

Le cahier des charges est précis pour trouver la société intéressée, dont les salariés seront bien sur « formés » par l’administration : deux jours de formation pour répondre à toutes les questions concernant l’impôt, son prélèvement, les échéances, les réductions.....bref une grande partie du travail des agents des Finances Publiques en charge de cet impôt, et formés, eux, plusieurs mois dans les écoles de l’administration. Fonctionnaires qui doivent répondre par ailleurs à des consignes strictes en matière de déontologie Ils sont également contrôlés chaque année.
Mais rassurons nous, les salariés de l’entreprise choisie devront signer un document les engageant à la plus grande discrétion !!!!!

plus de précision en cliquant sur le lien :http://www.financespubliques.cgt.fr/content/prelevement-la-source-vous-avez-demande-le-dialogue-social-ne-quittez-pas

Retour en haut