Hold-up sur les services publics

Les Français sont attachés à leurs services publics. Pourtant, de réforme en réforme, les gouvernements sucessifs les affaiblissent, quitte à sacrifier notre modèle social.

Comment réformer l’État afin de réduire de plusieurs dizaines de milliards d’euros la dépense publique… Et plaire à Bruxelles ? Le Comité action publique 2022 (CAP 22) mis en place par Édouard Philippe a donné la priorité à la privatisation de missions publiques, et identifié « une trentaine de milliards d’euros » d’économies possibles à l’horizon 2022. « Faux experts, faux suspense… Vraies recettes libérales ! », a réagi la CGT fonction publique. De fait, le CAP 22 met en pièces le service public, l’ossature de notre modèle social solidaire.

Velléités de rentabilité obligent, le comité propose que les ministères se centrent sur leur « cœur de mission ». Il en a identifié cinq dont « la grande majorité des missions pourrait être confiée à des opérateurs ».

Par exemple, à Bercy, le recouvrement de l’impôt et le contrôle, les études économiques ou les missions de la direction générale des douanes pourraient être confiés à des agences. Le domaine des sports serait, quant à lui, « cogéré avec le mouvement sportif ». L’État est ainsi appelé à confier au secteur privé « une partie des tâches réalisées aujourd’hui par l’administration » : réseau routier, restauration, habillement, répression des fraudes…

Le service de l’emploi n’est pas épargné : Pôle emploi se recentrerait sur l’indemnisation, le contrôle et l’accompagnement des chômeurs les moins autonomes, les autres missions étant ouvertes au marché ou mises en concurrence entre elles. In fine, l’État devrait se replier sur son rôle de régulateur.

NVO SERVICES PUBLICS NOTRE BIEN COMMUN

Les Français sont attachés à leurs services publics. Pourtant, les gouvernements successifs les attaquent de plein fouet, remettant en cause la solidarité nationale et le développement de nos territoires. Comment défendre nos services publics ? Quelles sont les propositions de la CGT pour les préserver et les améliorer ?

Également dans ce numéro
DÉCODAGE • La réforme des retraites
CINÉMA • Infirmières en apprentissage
DOSSIER • Le socle social européen : quelles garanties sociales en Europe ?

Commander ce numéro au tarif de 3€

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr
https://www.high-endrolex.com/11