• Accueil
  • Actu
  • Les agents de la CCRF en lutte pour (...)

Les agents de la CCRF en lutte pour leurs missions

La Réforme de l’administration territoriale de l’État (RéATE) a causé des ravages dans les rangs de la CCRF. Les effectifs ont chuté de manière considérable, passant de 3560 agents en 2007 à 3000 en 2012. Mais ce n’est pas tout, la DGCCRF était avant une administration centrale avec un réseau déconcentré qui lui était propre. Aujourd’hui, elle est totalement éclatée dans de multiples structures (Direccte, DDPP, DDCSPP...).

Cela a pour conséquence de détériorer grandement son efficacité malgré le professionnalisme de ses agents. Pourtant, leur métier est d’assurer que nous puissions consommer des produits qui ne représentent pas de danger pour notre santé, qu’ils soient alimentaires ou pas. Mais c’est aussi, par exemple, assurer qu’il n’y a pas d’abus sur les prix pratiqués. Le 21 mars dernier les agents de la CCRF étaient en grève à 44 %. Le 6 avril, un quart d’entre eux manifestaient à Paris. Et c’est sans parler de toutes les formes d’actions initiées à tous les niveaux.

Enfin, leur lutte commence à payer. Ils ont obtenu un gel des effectifs en 2013. Benoit Hamon a également déclaré devant le Sénat qu’il demanderait la création de postes supplémentaires en 2014 et la révision de l’organisation issue de la RéATE.

La victoire est possible. La Fédération soutient l’ensemble des syndiqués et militants de la CCRF dans cette bataille pour gagner : la sortie de la CCRF de la REATE, des implantations administratives sur l’ensemble du territoire, une chaîne de commandement nationale, le développement du réseau de Laboratoires, la création d’emplois, le rétablissement des droits et garanties.

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr