Message de soutien au peuple tunisien

La fuite du dictateur Ben Ali est une grande victoire pour le peuple tunisien, et au-delà pour l’ensemble des démocrates, même si des incertitudes pèsent sur la suite des évènements et si les tenants de l’ancien régime n’ont manifestement pas désarmé.

La Fédération des Finances CGT tient à saluer le courage et la détermination des Tunisiens qui n’ont pas hésité à affronter une violente répression policière, qui a fait plusieurs dizaines de morts, pour imposer le respect des libertés et des droits fondamentaux, la démocratie et un développement économique qui permette à chacun de vivre décemment.

Le mouvement syndical a joué un rôle décisif dans ce processus et c’est en grande partie sur lui que reposent aujourd’hui les espoirs de la population pour que sa victoire ne lui soit pas confisquée et pour que la nouvelle page d’histoire qui s’ouvre réponde à ses aspirations. C’est bien d’ailleurs dans cette perspective que l’UGTT inscrit son action comme en témoigne la déclaration de son Bureau exécutif du 15 janvier.

La Fédération des Finances CGT soutient totalement la démarche de l’UGTT. Elle demande notamment que soient identifiés et condamnés les responsables des massacres de ces dernières semaines, que toute la lumière soit faite sur les phénomènes de corruption et de spoliation et que tous les militants injustement condamnés soient amnistiés.

La Fédération des Finances CGT dénonce l’attitude du gouvernement français qui a soutenu jusqu’au bout un régime autoritaire, liberticide et corrompu. Conformément à l’appel lancé par l’UGTT, elle demande que soit immédiatement gelés tous les avoirs en France de l’ancien président tunisien et des membres de sa famille.

Montreuil, le 18 janvier 2011

Documents à télécharger

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr