Logo du site

Article publié le 6 juin 2017.

Première rencontre avec le ministre.....

Jeudi 1er juin, une délégation de la Fédération CGT des Finances a été reçue par Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’Action et des comptes publics.

S’agissant d’une première prise de contacts, nous n’avons pas abordé les sujets sur le fond.
Nous avons cependant porté quelques unes de nos revendications majeures :

  1. moratoire sur les suppressions d’effectifs dans notre ministère,
  2. la piètre qualité du dialogue social,
  3. notre attachement à l’action sociale,
    et l’avons interpellé sur les dégradations des conditions de travail.

Sur la forme, le ministre a annoncé être favorable à un dialogue social franc et politique, et il s’est dit intéressé par notre vision du terrain.

Encore novice dans les dossiers propres à notre ministère, il s’est engagé à lancer très rapidement de grands chantiers notamment sur la précarisation grandissante de la médecine du travail et à revenir rapidement vers nous sur les sujets qu’il ne maîtrisait pas encore.

Quelques informations nous ont été toutefois communiquées :

  1. Avant le 10 juin, une annonce gouvernementale sera faite sur le prélèvement à la source étant précisé “qu’elle ira à l’encontre de ce que voulait le précédent gouvernement”.
  2. Il n’est aucunement prévu la disparition de l’accueil physique à la DGFIP.
  3. Le ministre s’est dit favorable d’étudier le rétablissement d’une chaîne de commandement propre à Bercy
  4. Une étude va être menée sur le statut des agents enquêteurs à l’INSEE.

Sans surprise, nos inquiétudes demeurent quant aux suppressions de postes dans la fonction publique, la rémunération au mérite, ainsi que les déroulements de carrière.
En effet, s’en tenant à sa volonté de “parler vrai”, le ministre a réaffirmé sa volonté de mener à bien le projet présidentiel.

Nous avons notre document d’orientation,
lui a sa feuille de route...

Retour en haut