• Accueil
  • Actu
  • Toutes les raisons d’agir et de (...)

Toutes les raisons d’agir et de poursuivre l’action !

A Bercy, d’autres choix s’imposent !

Pour la fédération des finances CGT, le Ministre doit prononcer un moratoire sur les privatisations et les réformes en cours et créer les conditions d’un véritable état des lieux contradictoire sur les conséquences de celles déjà effectuées pour en mesurer les effets tant du point de vue de la qualité du service public rendu que pour les personnels.

Le Ministre doit également prononcer un moratoire tant sur les suppressions d’effectifs que sur les fermetures d’implantations.

La fédération des finances CGT se prononce pour l’ouverture d’un véritable processus de négociation, inscrit dans la durée, portant notamment sur les thématiques suivantes :

  • Evolution des missions du MINEFI en lien avec les conditions de la mise en oeuvre de la Loi Organique relative aux Lois de Finances.
  • Evolution des missions d’intérêt général des établissements du secteur semi-public économique et financier en lien avec la nécessité de développer un véritable pôle public économique et financier.
  • Mise en place de plans pluriannuels de recrutement et de requalification des emplois.
  • Evolution des formes d’organisation des réseaux des différentes administrations publiques d’état du MINEFI et des établissements du secteur semi-public. Il s’agit d’assurer un véritable maillage de l’ensemble du territoire afin qu’un service efficace et de qualité soit rendu tant aux citoyens qu’aux collectivités locales mais aussi aux entreprises.
  • Maintien et progrès des droits, des garanties collectives, du statut des personnels (rétablissement immédiat du droit de grève à la Direction générale des douanes et des droits indirects, une autre réforme de l’évaluation et de la notation des personnels, régimes spécifiques de protection sociale...).

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr