Logo du site

Article publié le 13 novembre 2017.

Un million de pauvres… en plus !

Un million, c’est le chiffre qui figurait sur le pin’s fièrement arboré par Pierre Gattaz pour revendiquer la mise en place du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) et l’allègement des « charges ». Un million, c’est le nombre d’emplois que le Medef s’engageait à créer grâce à ces mesures.

Ce chiffre est atteint, mais pas dans la catégorie qu’il souhaitait. C’est même l’inverse, et lui et ses co-religionnaires, politiques de tous bords, chefs de grandes entreprises et « stars » du CAC 40 en sont les principaux responsables.

Un million, (1 000 000), c’est l’augmentation du nombre de pauvres en France, au cours des 10 dernières années, dix années durant lesquelles les tenants du libéralisme le plus échevelé se sont déchainés et ont imposé leur vision du monde.

Ce chiffre est un vrai réquisitoire contre les politiques économiques suivies par nos gouvernements successifs en France, depuis 10 ans. Cela vaut également pour celle que continue de mettre en place, à marche forcée Emmanuel Macron, à grands coups de dérégulation sociale et de flexibilité. La crise y a largement contribué et cela continue.

C’est le résultat d’une étude sérieuse et exhaustive menée par l’observatoire des inégalités avec le soutien de la fondation Abbé Pierre, s’appuyant sur les bases fournies par les enquêtes de l’Insee.

À consulter ci dessous :
https://www.inegalites.fr/L-etat-de-la-pauvrete-en-France-2407

Retour en haut