Réformer l’impôt pour le réhabiliter !

Tel est le titre de l’article publié dans la NVO du mois de janvier, dans lequel un large écho est donné aux réflexions de la Fédération CGT des finances, par la voix de son secrétaire général.

Partant de la caisse de résonance que constitue le mouvement des gilets jaunes, l’article se penche sur les injustices du système fiscal national, mis au jour par ce mouvement.
Le motif initial de la taxation des carburants a permis de poser la question de la fiscalité écologique, mal pensée et socialement injuste. Et c’est bien la répartition inégale des prélèvements qui, très rapidement a émergé sur les rond-points.

On est ainsi arrivé « au bout d’un système intenable, incompris, illisible et injuste. Tous les ingrédients d’une fronde antifiscale sont réunis du fait des évolutions de notre fiscalité depuis 35 ans .......les impôts sur la consommation représentent près d’un cinquième des recettes, trois fois plus que l’impôt sur le revenu..plus le niveau de vie augmente, plus la part de la consommation diminue dans le revenu, au profit de l’épargne...ces taxes représentent donc une part proportionnellement plus faible pour les plus aisés. »
Dans ce contexte, il faut donc rapidement « rendre aux citoyens le débat sur l’impôt, sa répartition, son utilisation (...) il faut aussi revenir à l’esprit de l’article 13 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour que chacun contribue à hauteur de ses facultés, il faut (....) renverser les logiques à l’oeuvre dans notre système fiscal et, par exemple diminuer les taxes proportionnelles par une baisse du taux normal de TVA (de 20 à 15%) et sa suppression sur les produits de première nécessité  »

article à retrouver intégralement sur : [https://www.nvo.fr]

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr
https://www.high-endrolex.com/11