Monnaies et Médailles : Bercy doit tenir ses engagements !

Fédération des Finances CGT
Fédération Nationale des Travailleurs de l’État CGT
Syndicat CGT des ouvriers des Monnaies et Médailles
Syndicat UGICT CGT des Fonctionnaires des Monnaies et Médailles

A l’appel de leurs organisations syndicales CGT, plus de 80 % des personnels des Monnaies et Médailles de Paris ont fait grève ce jour. Les personnels ont réaffirmé leur opposition totale à la transformation du statut actuel des Monnaies et Médailles, de budget annexe en établissement public industriel et commercial.

Constatant que le Directeur des Monnaies et Médailles refusait de recevoir les représentants des personnels, plusieurs centaines de salariés ont manifesté dans les rues de Paris et se sont rendus devant les locaux du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Reçue par un représentant du Ministre, la délégation CGT a réitéré son opposition à la transformation du statut de l’établissement. Elle a néanmoins rappelé les engagements pris, dans la dernière période, par le Ministère, à savoir l’organisation, dans les meilleurs délais possibles, d’une réunion au niveau du Comité d’entreprise afin de présenter aux organisations syndicales, sur la base d’un document écrit, les contenus du projet relatif à la création d’un établissement public industriel et commercial.

Dans le cadre de cette réunion, la CGT demande à ce que les questions suivantes soient discutées :
- La gouvernance de l’établissement Public Industriel et Commercial (création d’un conseil d’administration, rôle et place des représentants des personnels, nomination de personnalités qualifiées…).
- Quelles seraient les dotations effectuées (Fonds de roulement, immeubles…) ?
- Quelle définition d’un véritable projet industriel et commercial ?
- Garanties relatives aux maintien et au respect des droits et garanties collectives des personnels et plus particulièrement de leurs statuts (Ouvriers d’Etat, Fonctionnaires, Salariés sous CDI…).

La CGT a également exigé qu’une enveloppe budgétaire soit dégagée et allouée au Comité d’Entreprise afin que le droit à l’expertise des propositions formulées, tant par la direction des Monnaies et Médailles que par les organisations syndicales, puisse être assuré.

La CGT a demandé que des réponses soient apportées au plus tard, le vendredi 10 mars, par le Ministère à cet ensemble de revendications et d’exigences.

Le syndicat CGT des ouvriers, le syndicat UGICT-CGT des fonctionnaires, la fédération des finances CGT, la fédération nationale des travailleurs de l’Etat CGT, appellent les personnels des Monnaies et Médailles à poursuivre et amplifier leurs mobilisations pour que BERCY respecte ses engagements.

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr