Pétition : action sociale en danger !

Dans le prolongement de la RGPP à Bercy les Ministères économiques et financiers s’appuient sur le passage à CHORUS pour démanteler les délégations départementales de l’Action Sociale, tant au regard de leurs missions que de leurs moyens humains :

- Création de plateformes régionales gérées par un chef support nommé par le Secrétariat Général.

- Transfert des missions et tâches des délégations vers cette plateforme (les régies, les conventions de restauration etc.…).

- Inscription en ligne pour les colos, plus de regard sur les dossiers de prêts ALPAF etc.…

Le secrétariat général met en place un véritable plan social dans les délégations.

Le 1er Mars, les fédérations ont claqué la porte du groupe de travail et ont exigé le retrait du projet.

Ce projet de réorganisation, censé préserver un guichet de proximité et un dialogue social, est inacceptable.
A terme, les délégations, dépouillées de leurs prérogatives, et aussi de leurs assistants, ne gèreront plus que le BIL et les CDAS.
Grâce aux luttes de 1989, les organisations syndicales ont réussi à construire et à imposer un réseau de proximité départemental. Ce réseau a fait la preuve de son efficacité, le réduire, c’est porter atteinte à l’action sociale dans nos ministères, c’est accompagner une logique de réduction de moyens humains et financiers, destructrice de cohésion sociale.

Un réseau restreint, c’est une action sociale dégradée et inefficace.

L’action sociale, avec tous les personnels de délégation, a pour mission d’aider, d’accompagner, d’améliorer les conditions de vie, au travail et en dehors du travail, des agents actifs et retraités et de leurs familles.
Pour continuer à être efficace et prompte à réagir aux situations d’urgence (inondations dans le var en 2010 par exemple), elle doit être au plus près des agents.

La proximité des délégations est indispensable

Les délégations, avec tous leurs moyens humains, doivent continuer à gérer au quotidien les aides et prêts sociaux, la restauration, les logements sociaux, les colonies de vacances, sorties locales , arbres de noël…, la solidarité envers les agents en difficulté, la médecine de prévention, les vaccinations …

Pour une action sociale de proximité, à dimension humaine,
Pour un fonctionnement socialement efficace des délégations,
Rejetons le projet des Ministères en signant la pétition

Documents à télécharger

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr