CNAS du 23 juin 2005 : vacances et loisirs

La plus grande satisfaction est affichée : les économies de gestion ont permis une baisse de la subvention, dans ce secteur dont il est maintes fois répété qu’il est non prioritaire. Pour la délégation CGT, il est inadmissible de se féliciter d’un bon chiffre d’affaires, d’un bon résultat comptable lorsque cela résulte de suppressions de prestations (séjours linguistiques, pré acheminement à la charge des familles), et d’augmentations de tarifs successives et excessives (de 2,5% à 4,5% en 2004).

La réponse est toujours la même : en tourisme social, la concurrence est forte, l’objet social de ce secteur est de satisfaire les personnels se situant dans les premières tranches de revenus. Ce n’est pas notre conception du tourisme social, qui doit bénéficier à tous les agents, la grille tarifaire rétablissant l’égalité.

Un groupe de travail sur l’accessibilité au tourisme social a d’ailleurs été acté pour cette année. Toutes les organisations syndicales ont dénoncé le problème des refus d’autorisation d’absence aux parents qui effectuent le pré acheminement des enfants et qui l’assurent sur des journées de RTT, certains agents devant même jusqu’à être obligés de poser deux journées de congés pour accompagner les enfants.

Aucune réponse de la Sous Direction sur ce sujet.

Évolution tarifaire des vacances enfants pour 2006

Proposition :augmentation uniforme de 1,80% pour l’hiver et l’été, correspondant au taux d’inflation prévu de l’année 2005, accompagnée d’une modification de la grille de quotient familial qui permet de pondérer cette augmentation.

Évolution tarifaire des prestations du tourisme social

Prestations hôtelières : augmentation de 1,80% en pension complète et gîtes EPAF. Locations meublées :
- pas d’augmentation des tarifs en basse saison.
- augmentation de 1,50% en moyenne saison ;
- augmentation de 2,50% en haute saison.

La CGT a refusé ces nouvelles hausses, qui succèdent à celles des années antérieures et qui ont permis à EPAF de retrouver un équilibre financier sur le dos des familles.

Nous contacter

Fédération des Finances CGT
263 rue de Paris - Case 540
93514 Montreuil cedex
Tel : 01 55 82 76 66
contact@cgtfinances.fr