Logo du site

Article publié le 28 février 2017.

Amiante : les agents ont occupé des locaux de l’Insee à Nantes

Des dizaines d’agents en colère, actifs et retraités du Ministère des Finances, ont occupé les locaux de l’Insee à Nantes cette nuit.

Ce matin, depuis 8 heures, ils sont reçus par le directeur régional de l’Insee. La Secrétaire générale du ministère vient de prendre contact avec notre fédération et s’est engagée à prendre contact avec le cabinet du Premier ministre.

Pour autant sont las des promesses qui ne sont pas suivies d’effets. Les manifestants ont décidé par vote d’occuper une salle dans les locaux de l’Insee des Pays de la Loire, tant qu’ils n’auront pas obtenu une réponse du Premier ministre.

Ci-dessous, l’article publié sur le site du journal Ouest-France

Pour obtenir le classement du Tripode en site amianté (ce qui leur donnerait des droits particuliers), les fonctionnaires, anciens salariés de la tour bourrée d’amiante, détruite en 2005, ont décidé d’occuper la direction régionale de l’Insee à Nantes.

Douze ans jour pour jour après la destruction du Tripode, l’intersyndicale et les fonctionnaires concernés réclament une nouvelle fois le classement de l’immeuble en site amianté. Ce midi, symboliquement, près de 200 personnes ont déployé des banderoles devant le site puis ont défilé jusqu’aux locaux nantais de l’Insee (ministère de l’économie).

De 1972 à 1993, 1 800 fonctionnaires ont travaillé dans l’immeuble bourré d’amiante. « Son classement permettrait aux 250 encore en activité de partir en préretraite », explique Monique une ancienne des Finances. « Surtout, cela accélérerait la reconnaissance des maladies professionnelles. Actuellement, cela prend quatre ans au cas par cas.. » Las des promesses qui ne sont pas suivies d’effets, les manifestants ont décidé par vote d’occuper une salle dans les locaux de l’Insee des Pays de la Loire, tant qu’ils n’auront pas obtenu une réponse du Premier ministre.

Retour en haut