Logo du site

Article publié le 19 décembre 2017.

Le travail au coeur de l’action de la fédération (3)

Troisième volet de l’enquête sur le déploiement de la formation dans les régions, avec le ressenti de formateurs :

Le cycle des formations en région est maintenant bien lancé, est-il possible d’en tirer dès à présent quelque enseignement ?

Dominique : Ces formations nous ont permis de rencontrer plus de 300 militantes et militants. Et je peux confirmer qu’elles sont très appréciées. La plupart des stagiaires découvrent les éléments de la formation confédérale sur le travail et s’interrogent sur la manière la plus appropriée de mettre en œuvre cette démarche. Une chose paraît certaine : les apports de connaissance et d’expériences se montrent utiles pour l’intervention des mandatés avec le syndicat.
Michel:L’actualité confirme la place centrale du travail : c’est une porte d’entrée pour redonner aux travailleuses et travailleurs du pouvoir d’agir sur leur quotidien, construire des projets revendicatifs, et gagner des droits nouveaux.

Des formations, vous l’avez dit très appréciées, y-a-t-il des suites envisagées ?

Dominique : Nous allons maintenant construire une initiative nationale, et si possible dans le courant du premier semestre 2018. Nous y travaillons actuellement.
Il s’agira de donner la parole à une centaine de camarades pour échanger à partir de leurs expériences de terrain, de faire le point des actions des CHSCT, des difficultés mais aussi des points d’appui
Michel : 2018 sera une année de test : au moment où se développe une grande souffrance dans tous les services, le ministère poursuit la mise en œuvre de nouvelles organisations pathogènes.
Nous ne laisserons pas faire :nous avons l’ambition de relever ce défi d’un syndicalisme utile et en capacité avec les agents de résister et de transformer le travail.

Retour en haut